Volodymyr Zelenskyy rejette la proposition de cessez-le-feu du premier ministre hongrois

Selon les médias ukrainiens, le président Volodymyr Zelenskyy a rejeté la proposition du premier ministre hongrois Viktor Orban de cessez-le-feu temporaire avec la Russie.

M. Orban a fait cette proposition mardi lors de sa rencontre avec M. Zelenskyy. Le dirigeant hongrois, connu pour ses positions pro-russes, est arrivé à Kyiv plus tôt dans la journée pour sa première visite en Ukraine depuis que la Russie a commencé son invasion à grande échelle du pays voisin il y a plus de deux ans.

M. Orban a révélé lors d'une conférence de presse après la réunion qu'il avait exhorté Volodymyr Zelenskyy à envisager d'accélérer les pourparlers de paix en concluant d'abord un cessez-le-feu.

Les médias ukrainiens ont cité les propos du chef adjoint du bureau présidentiel, Ihor Zhovkva, selon lesquels M. Zelenskyy avait rejeté la proposition.

M. Zhovkva aurait déclaré que le président « avait écouté » M. Orban, mais en réponse, il « a exposé la position de l'Ukraine – claire, compréhensible et bien connue ».

Le président ukrainien a exprimé sa position quant à la poursuite de son plan de paix, qui comprend le retrait des forces russes, affirmant qu'un cessez-le-feu à ce moment est uniquement dans l'intérêt de Moscou.

La Hongrie assure la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne de lundi jusqu'à la fin de l'année.

La poursuite des attaques russes a fait encore davantage de victimes parmi les civils en Ukraine. Le gouverneur de Dnipropetrovsk a déclaré que les attaques russes avec des missiles et des drones ont tué quatre personnes et en ont blessé 27 autres, mercredi, dans la région du l'est de l'Ukraine.