Gaza : un médecin signale une situation désespérée à Khan Younis

Un médecin qui travaillait dans un hôpital de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, affirme que la situation y est désespérée.

Haseeb Khawaja a accordé mardi un entretien en ligne à la NHK. Il est membre de l’ONG FAJR Scientific, qui fournit des soins médicaux à Gaza.

Le médecin se trouvait depuis le 13 juin à l'hôpital européen de Gaza, un établissement central de Khan Younis, mais il s’est retiré après que l'armée israélienne a émis lundi un ordre d'évacuation.

Des milliers de patients et de personnes déplacées seraient hébergés à l’hôpital.

M. Khawaja a déclaré avoir vu une personne pousser un lit d'hôpital sur la route et une autre s’efforcer de marcher avec un fixateur externe de jambe. Il a assuré que les membres du personnel transportaient autant d'équipement que possible lors de l'évacuation, sachant que le matériel serait endommagé ou détruit.

M. Khawaja a également signalé que certains patients ne pouvaient pas quitter l'hôpital et qu’il était déchiré à l’idée de les laisser derrière lui.

Le médecin a précisé qu'avant l'évacuation, l'espace pour les soins à l'hôpital était limité en raison du grand nombre de patients et qu'il y avait une pénurie de médicaments, de gants et d'autres équipements. Il a également déclaré que la climatisation n'était pas disponible, du fait d'une pénurie de carburant, et que les mouches proliféraient.

M. Khawaja a estimé que le personnel hospitalier aurait pu sauver la vie de certains patients s'il y avait eu suffisamment d'équipement.

Il a affirmé que la situation était « au-delà des mots », ajoutant qu’il ne reste plus rien, implorant ses auditeurs à faire le maximum pour mettre fin aux attaques.