Les opérateurs de centres de données d’IA cherchent des moyens de réduire leur consommation d’électricité

La popularité de l’IA générative fait augmenter la demande de centres capables de gérer les besoins massifs de traitement et de stockage des données. Mais ces centres de données consomment d’énormes quantités d’électricité, ce qui suscite des inquiétudes quant aux pénuries d’électricité et déclenche une course aux solutions d’économie d’énergie.

La société japonaise Fujitsu indique avoir développé un système permettant d'attribuer plus efficacement des tâches informatiques aux semi-conducteurs des GPU utilisés dans les centres de données. En utilisant moins de GPU, la société affirme que le système réduit la demande en électricité.

Kasagi Akihiko de Fujitsu a dit: « Je pense que cette technologie pourrait être une solution pour éviter d'éventuelles pénuries d'électricité à l'avenir. »

Dans le cadre d'une autre initiative, Daiwa House Industry s'est associée à une entreprise australienne pour construire des centres de données peu gourmands en énergie.

Cela comprend l’installation d’une climatisation plus efficace pour refroidir les serveurs et l’augmentation de l’utilisation des énergies renouvelables.