Manille et Pékin conviennent d'apaiser les tensions en mer de Chine méridionale

Les diplomates des Philippines et de la Chine ont convenu d'améliorer un mécanisme de communication maritime bilatéral dans un contexte d'escalade des tensions en mer de Chine méridionale.

Les ministères des Affaires étrangères des deux pays ont tenu mardi une réunion ordinaire à Manille pour discuter des questions liées à ces eaux. Le ministère philippin des Affaires étrangères a indiqué que sa sous-secrétaire Maria Theresa Lazaro et le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Chen Xiaodong y ont participé.

Les deux parties ont discuté de l’atoll Second Thomas et sont convenues de désamorcer les tensions sans nuire à leurs positions respectives.

Elles ont également signé un accord visant à renforcer le mécanisme de communication sur la mer de Chine méridionale entre les deux pays.

Ces derniers prévoient de poursuivre le dialogue pour rechercher des solutions mutuellement acceptables, ajoutant que des divergences significatives subsistent.

Les Philippines et la Chine sont en désaccord au sujet de l’atoll Second Thomas contrôlé par Manille et revendiqué par Pékin.

Le mois dernier, des navires de l'armée philippine et des garde-côtes chinois sont entrés en collision dans la région. Le personnel chinois a abordé les navires philippins et confisqué des armes à feu et d'autres objets. C'était la première fois que les autorités chinoises effectuaient une telle inspection maritime.