Les marques de vêtements japonaises s'intéressent au recyclage

L’industrie de la mode est souvent pointée du doigt pour le gaspillage qu'elle occasionne. Certaines marques japonaises renommées prennent ce problème au sérieux et font plus d'efforts pour recycler et réutiliser les vêtements usagés de leur fabrication.

La marque Onward Kashiyama a mis en place des points de collecte des vêtements usagés dans ses magasins et en ligne.

Elle revend certains articles d'occasion à bas prix, et a récemment commencé à recycler des matériaux pour fabriquer des chapeaux et des sacs.

Le fabricant textile Teijin Frontier, lui, a mis au point une technologie qui facilite le recyclage des vêtements de sport et des articles contenant des tissus extensibles.

Le ministère de l'Industrie vise une réduction de 25 % de la quantité de vêtements jetés par les ménages sur une période de 10 ans de 2020 à 2030.