Nakamitsu Izumi souligne l'importance de la déclaration faite à la RevCon4 pour la lutte contre les armes légères

Nakamitsu Izumi, secrétaire générale adjointe et haute-représentante des Nations unies pour les affaires de désarmement, a souligné lundi devant la presse l'importance de la déclaration adoptée à l'unanimité par la conférence de l'ONU sur le commerce illicite des armes légères et de petit calibre.

Elle a affirmé qu'il s'agissait d'une avancée politique très importante, en particulier dans le contexte international actuel plutôt tendu, surtout sur les questions liées à la sécurité.

C'est, selon elle, un exemple qui prouve qu'il est possible d'adopter un accord qui fasse consensus pour résoudre les problèmes communs de sécurité.

Le texte propose notamment la mise en place d'un groupe d'experts pour analyser les nouvelles méthodes de fabrication d'armes légères par impression 3D et prévenir leur utilisation illicite. Il appelle à intégrer davantage les points de vue des femmes et des jeunes susceptibles d’être victimes d’attaques avec des armes légères.

La quatrième Conférence des Nations unies chargée d'examiner les progrès dans la mise en œuvre du Programme en vue de prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des armes légères et de petit calibre (RevCon4) s'est tenue à New York du 17 au 28 juin. Elle se réunit tous les six ans pour déterminer un plan d'action dans le domaine.