Kishida Fumio veut encourager le tourisme dans la péninsule de Noto

Le premier ministre japonais Kishida Fumio a annoncé un plan de soutien pour promouvoir le tourisme dans la péninsule de Noto, au centre du Japon, sinistrée par le tremblement de terre du 1er janvier.

Lundi, Kishida Fumio s'est rendu à la station thermale Wakura Onsen, à Nanao, dans le département d'Ishikawa. Ce site a été gravement endommagé lors du séisme.

De nombreux hôtels et auberges étant situés face à la baie, la plupart des établissements ont dû rester fermés à cause de l'effondrement des digues.

Le premier ministre a constaté l'étendue des dégâts. Il a ensuite affirmé devant les journalistes que la reconstruction de Wakura Onsen serait un symbole du rétablissement de l'activité à Noto. Il s'est aussi engagé à poursuivre les efforts de reconstruction en s'appuyant sur toutes les mesures disponibles.

Le premier ministre a laissé entendre que l'État dirigerait la reconstruction des digues, qui sont nécessaires à la reprise des activités dans la région.

Il a également annoncé un plan de promotion du tourisme accompagné de subventions couvrant 70 % des frais d'hébergement des touristes dans la péninsule de Noto.

Le gouvernement va lancer ce plan dès que la région sera prête à accueillir des voyageurs.