Le PIB du Japon a diminué plus que prévu entre janvier et mars

Selon des responsables du gouvernement japonais, l'économie s'est affaiblie plus qu'ils ne le pensaient initialement au cours du premier trimestre. Ils affirment que les données corrigées des commandes de construction les ont incités à réviser à la baisse le chiffre du PIB.

Les responsables du bureau du gouvernement indiquent que l'économie a reculé de 2,9 % en termes annualisés ajustés à l'inflation par rapport au trimestre précédent, accusant une baisse par rapport à leur précédente estimation d'une contraction de 1,8 %.

Ce changement intervient après que le ministère du Territoire a fourni de nouvelles données sur les contrats de construction.

Le chiffre révisé du PIB signifie que les investissements publics ont diminué de 1,9 % par rapport au trimestre précédent.

Il s'agit d'un revirement radical par rapport à l'estimation précédente, qui était d'une croissance de 3 %.

L'investissement immobilier a également été révisé à la baisse à - 2,9 %.

Par ailleurs, la consommation privée s'est contractée pour le quatrième trimestre consécutif.

Les responsables gouvernementaux espèrent que de nouvelles hausses de salaires et de récentes réductions d’impôts pourront stimuler les dépenses.