Benyamin Nétanyahou souligne son engagement à poursuivre les combats à Gaza jusqu'à ce que les objectifs soient atteints

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a réitéré son engagement à lutter contre le Hamas dans la bande de Gaza jusqu'à ce que tous les objectifs d'Israël soient atteints, y compris l'élimination du groupe.

Dimanche, Tsahal a poursuivi son offensive à Gaza. Les médias locaux ont rapporté que quatre personnes étaient mortes dans la partie nord du territoire et que des terres agricoles y avaient été détruites.

Les autorités sanitaires gazaouies affirment que le nombre de morts dans l'enclave s’élevait à 37 877 depuis le début des combats en octobre dernier.

Le chef du gouvernement israélien a fait savoir que les forces israéliennes opèrent à Shejaiya au nord, à Rafah au sud et « partout dans la bande de Gaza ». Il a ajouté : « Des dizaines de terroristes sont éliminés chaque jour ».

Benyamin Nétanyahou a souligné qu’Israël ne mettrait pas fin à la guerre tant que tous ses objectifs ne seraient pas atteints, notamment l’élimination du Hamas et le retour de tous les otages.

Dans une interview accordée aux médias israéliens fin juin, le premier ministre a déclaré que la phase intense des combats dans la bande de Gaza était sur le point de prendre fin. Mais l’opération militaire se poursuit et le nombre de victimes continue d’augmenter.

En Cisjordanie occupée par Israël, les autorités locales ont déclaré qu’un homme avait été tué et cinq autres personnes blessées lors d’une frappe aérienne.

Les affrontements se sont également intensifiés ces dernières semaines entre Israël et le Hezbollah, un groupe militant chiite du Liban voisin, exacerbant davantage les tensions.