Le Japon déplore la tentative d'agression sexuelle présumée à Okinawa

Le secrétaire général du gouvernement japonais, Hayashi Yoshimasa, a déclaré que le gouvernement avait déploré auprès des États-Unis la tentative présumée d'agression sexuelle perpétrée par un membre du Corps des Marines américain dans le département d'Okinawa.

M. Hayashi a fait ce commentaire vendredi devant la presse.

Il a ajouté que le gouvernement prenait au sérieux le fait qu'un crime sexuel présumé perpétré par un militaire américain faisait suite à une affaire survenue en décembre et qui impliquait un membre de l'US Air Force.

M. Hayashi a expliqué que le vice-ministre des Affaires étrangères Okano Masataka avait transmis ses préoccupations à ce sujet à l'ambassadeur américain au Japon Rahm Emanuel. Il a appelé à une discipline plus stricte et à des mesures sévères pour éviter que cela ne se reproduise.

M. Hayashi croit savoir que la partie américaine prend cette question très au sérieux.

Il a ajouté que les incidents et accidents impliquant le personnel militaire américain provoquent une grande anxiété au sein de la population locale et ne devraient jamais se produire. D'après lui, le gouvernement continuera d'appeler la partie américaine à prendre des mesures préventives renforcées.