Tokyo, Washington et Séoul s’engagent à renforcer la sécurité des chaînes d'approvisionnement

Le Japon, les États-Unis et la Corée du Sud ont convenu d'une coopération plus étroite pour renforcer et sécuriser les chaînes d'approvisionnement en semi-conducteurs, en minéraux clés et en batteries.

Mercredi, le ministre japonais de l'Industrie, Saito Ken, la secrétaire américaine au Commerce, Gina Raimondo, et le ministre sud-coréen de l'Industrie, Ahn Duk-geun ont tenu une réunion inaugurale sur ces questions à Washington.

Ils ont exprimé leurs inquiétudes quant au recours à des tarifs douaniers et à des plafonds d'exportation susceptibles de perturber les chaînes d'approvisionnement.

Ce sentiment d’inquiétude fait suite aux mesures prises par la Chine l'année dernière pour restreindre les exportations de matériaux utilisés pour fabriquer des semi-conducteurs, dont des composés à base de gallium.

Les ministres ont convenu de se réunir chaque année pour développer une stratégie de coopération en matière de chaîne d'approvisionnement.