Bolivie : des soldats occupent temporairement la place centrale de La Paz

Mercredi, des troupes armées ont occupé temporairement une place centrale de La Paz, en Bolivie, lors d'un putsch apparent. Certains militaires ont pénétré de force dans le palais présidentiel. Ils se seraient ensuite retirés.

Les images montrent un certain nombre de soldats et de véhicules blindés rassemblés sur la Plaza Murillo, où se trouvent des bâtiments clés tels que le palais présidentiel et l'Assemblée nationale.

On y voit également un véhicule blindé percutant une entrée du palais présidentiel et des soldats s'y précipitant.

Selon les médias locaux, les troupes se sont retirées après que le nouveau chef de l'armée nommé par le président Luis Arce les a appelées à regagner leurs unités.

Selon certaines informations, l'un des commandants militaires a été démis de ses fonctions mardi. Il a exprimé son profond mécontentement à l'égard de l'administration actuelle.

Les autorités locales indiquent avoir incarcéré l'ancien commandant, cerveau présumé de la tentative de putsch.