L’école japonaise à Suzhou rouvre après l’attaque au couteau à un arrêt de bus scolaire

Une école japonaise de la ville de Suzhou, dans la province orientale du Jiangsu, en Chine, a été rouverte après une attaque au couteau survenue à un arrêt de bus scolaire lundi.

L'école a été fermée à la suite de l'incident, mais les cours ont repris mercredi après la mise en place de mesures de sécurité.

Un homme, vraisemblablement chinois, armé d'un couteau a attaqué un bus transportant des écoliers rentrant chez eux. Une Japonaise et son enfant, qui attendaient à l'arrêt, ont été blessés. Une accompagnatrice chinoise a également été poignardée. Elle se trouve dans un état critique.

L'agence de presse Reuters a publié des images qui auraient été prises sur les lieux. On y voit plusieurs individus rassemblés autour d'une personne allongée près d'un bus jaune.

Le consulat général du Japon à Shanghai et d'autres sources indiquent qu'en avril, un Japonais a été poignardé par un autre homme qui serait de nationalité chinoise, dans une rue à plusieurs centaines de mètres du lieu de l'attaque de lundi. La rue est bordée de restaurants japonais. Selon les sources, la victime aurait été légèrement blessée au cou.

Les autorités locales ont arrêté l'homme, mais le motif de l'attaque n'a pas été révélé.