Kenya : des décès signalés alors que des manifestants contre l’augmentation des impôts prennent d'assaut le Parlement

Des manifestants opposés à un projet d'augmentation des impôts au Kenya ont pris d'assaut le Parlement. Des affrontements avec la police auraient fait des morts.

Des manifestants ont fait irruption dans l'enceinte du Parlement à Nairobi mardi alors que les législateurs délibéraient sur un projet de loi prévoyant une importante augmentation des impôts.

Les médias locaux rapportent qu'après l'adoption du projet de loi, les manifestants ont franchi les barricades de la police et pénétré de force dans l’édifice. Un incendie se serait déclaré dans une partie du bâtiment.

Selon certaines informations, la police aurait tiré à balles réelles sur les manifestants. Reuters affirme que son journaliste a dénombré au moins cinq cadavres près du corps législatif.

Des manifestations contre le projet de loi parrainé par le gouvernement ont eu lieu partout au Kenya. Son économie a été touchée par la pandémie, la flambée des prix des denrées alimentaires provoquée par l'invasion russe de l'Ukraine et de graves sécheresses.

Le gouvernement tente de rétablir la santé budgétaire en augmentant les impôts.

Mais les affrontements de mardi font craindre de nouvelles manifestations et la situation dans ce pays d'Afrique de l'Est pourrait devenir plus instable.