Les écoles japonaises en Chine renforcent la sécurité après l'attaque de Suzhou

Les écoles japonaises en Chine prennent des mesures pour renforcer la sécurité, suite à une attaque contre un bus transportant des écoliers japonais à Suzhou, dans l'est de la Chine.

Le consulat général du Japon à Shanghai explique qu'un homme apparemment armé d'un couteau, a frappé plusieurs personnes lorsque le bus scolaire est arrivé à un arrêt lundi.

Le véhicule transportait des élèves qui rentraient de l'école japonaise de Suzhou.

Les responsables du consulat rapportent qu'une mère japonaise et son enfant ont été blessés lors de l'attaque. Une hôtesse de bus chinoise a été poignardée et se trouve dans un état critique.

L'agresseur serait un ressortissant chinois. Il aurait été arrêté et interrogé, mais ses motivations restent floues.

L'école de Suzhou est fermée ce mardi.

L'ambassade du Japon à Pékin affirme que les écoles japonaises de Pékin, Shanghai et ailleurs en Chine restent ouvertes comme d'habitude, mais elles ont demandé aux autorités locales de renforcer la sécurité. Les parents sont aussi invités à accompagner leurs enfants sur le chemin de l'école.