Incendies au Brésil : l'état d'urgence est déclaré

Selon l'Institut national de recherche spatiale du Brésil, la zone humide du Pantanal a connu un nombre record de feux de forêt en juin. Les autorités locales ont déclaré l'état d'urgence.

2363 incendies se sont déclarés la partie brésilienne du Pantanal entre le 1er et le 23 juin. La plus grande partie de cette zone humide se trouve au Brésil.

D'après l'institut, ce chiffre est cinq fois supérieur à celui observé en juin 2005, lors du précédent record. Il serait dû à de longues périodes de sécheresse et aux faibles précipitations.

Les autorités locales ont déclaré lundi l'état d'urgence pour une durée de 180 jours, les incendies augmentant en général entre les mois de juillet et septembre.

Le Pantanal, la plus vaste zone humide du monde, s'étend sur environ 200 000 kilomètres carrés entre le Brésil, la Bolivie et le Paraguay, et abrite une faune très diverse. Une partie de la zone est d'ailleurs classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

L’année dernière, le Brésil a connu une sécheresse historique dans le bassin du fleuve Amazone.