États-Unis : la Russie pourrait aider la Corée du Nord dans le développement nucléaire et de missiles

Un haut responsable du Département d'État américain a averti que la Corée du Nord pourrait obtenir de la Russie une aide pour ses programmes de développement nucléaire et de missiles de longue portée.

Le secrétaire d'État adjoint Kurt Campbell s'exprimait lundi lors d'un événement organisé à Washington par le Council on Foreign Relations, un groupe de réflexion basé aux États-Unis.

Kurt Campbell a souligné que Pyongyang avait fourni une assistance militaire à Moscou pour l'aider à poursuivre son opération militaire en Ukraine : « Nous pensons qu'il y a des discussions sur ce que la Corée du Nord obtient en échange et que cela pourrait être associé à ses projets de développement nucléaire ou de missiles de longue portée, ou peut-être à d'autres choses dans le secteur énergétique. »

La semaine dernière, Moscou et Pyongyang ont signé un traité de partenariat stratégique global. Le pacte stipule que la Russie et la Corée du Nord s’engagent à se prêter mutuellement une assistance militaire en cas d’invasion ou de guerre.

Kurt Campbell a exprimé ses inquiétudes face à cette mesure qui élargit la coopération militaire entre les deux pays. Il a assuré que les États-Unis surveillaient attentivement les évènements à la suite de l'accord.

Le secrétaire adjoint a également déclaré : « La Chine est quelque peu inquiète de ce qui se passe entre la Russie et la Corée du Nord. »

« Elle craint probablement que la Corée du Nord soit encouragée d'une manière ou d'une autre à prendre des décisions provocatrices qui pourraient déclencher une crise en Asie du Nord-Est. »