Un bus scolaire japonais attaqué à Suzhou, en Chine

Un bus transportant des élèves de l'école japonaise de Suzhou, dans la province chinoise du Jiangsu, a été attaqué lundi par un homme, apparemment chinois. Deux Japonais ont été blessés et une Chinoise est dans un état critique.

D'après des responsables du consulat général du Japon à Shanghai, l'homme semblait armé d'un couteau. Il a attaqué le bus scolaire à son arrivée à un arrêt.

Une mère japonaise et son enfant, qui attendaient à l'arrêt, ont été blessés. Ils ont été transportés à l'hôpital, mais leur vie n'est pas en danger. Par contre, l'hôtesse de bus, une Chinoise, a été poignardée et est dans un état critique.

L'homme a été placé en garde à vue et fait l'objet d'une enquête.

L'arrêt de bus en question se trouve dans un quartier résidentiel à environ un kilomètre au nord de l'école japonaise. Un complexe résidentiel à proximité comprend de nombreux habitants japonais.

L'école a décidé de fermer mardi par mesure de précaution.

Le consulat japonais a dépêché des responsables sur place pour obtenir de plus amples informations. Il a également demandé aux autorités locales de renforcer la sécurité et de mettre en place des mesures pour éviter que ce genre d'incident ne se reproduise.