Des experts publient des mesures de prévention des collisions sur les pistes des aéroports

Au Japon, des experts de la sécurité aérienne ont recommandé de déployer davantage de contrôleurs de la circulation et d'alertes de sécurité dans les aéroports, depuis qu'une collision mortelle s'est produite sur une piste à l'aéroport de Haneda, à Tokyo.

Les mesures suggérées par le panel, qui avait été nommé par le ministère des Transports, ont été publiées lundi. L'accident du 2 janvier à Haneda a fait cinq morts. Un avion de Japan Airlines a percuté un avion des garde-côtes japonais sur la piste juste après son atterrissage.

D'après les experts, il faut plus de contrôleurs aériens pour aider à coordonner les décollages et les atterrissages.

De nouveaux contrôleurs seront ajoutés aux équipes avant la saison estivale dans huit grands aéroports du Japon, y compris New Chitose, Haneda, Narita et Kansai.

Des lampes seront aussi installées dans ces aéroports pour prévenir les pilotes lorsque d'autres avions ou véhicules sont sur la piste. Des alarmes sonores seront en plus ajoutées aux écrans qui surveillent l’emplacement des avions.

Les enquêteurs estiment que le pilote de l'avion des garde-côtes impliqué dans l'accident à Haneda avait peut-être mal interprété l'expression « numéro un » de la tour de contrôle, la prenant comme une autorisation de décollage. Cette expression est utilisée pour indiquer aux avions qu’ils sont les prochains à décoller.