Quatre morts dans une attaque de missile ukrainienne contre la Crimée, selon le Kremlin

Les autorités russes établies à Sevastopol, dans la région ukrainienne méridionale de Crimée, affirment qu'une frappe de missile ukrainien sur la ville portuaire a fait quatre morts et 144 blessés. La Russie dit avoir annexé la Crimée en 2014.

Le ministère russe de la Défense a indiqué dans un communiqué que l'attaque perpétrée dimanche, peu après midi, impliquait cinq missiles ATACMS fournis par les États-Unis à l'Ukraine.

Les unités de défense aérienne russes auraient intercepté quatre des missiles équipés d'ogives à fragmentation, mais le cinquième aurait explosé en vol.

Pour Moscou, les États-Unis sont le principal responsable de cette frappe délibérée de missiles, car ils ont livré ces armes à l'Ukraine. Cette dernière serait elle aussi responsable puisque l’attaque a été lancée depuis son territoire.

Le Système de missiles tactiques de l'armée, ou ATACMS, serait capable d'effectuer des frappes de précision. Les médias américains rapportent que les missiles lancés par le système ont une portée d'environ 300 kilomètres.