Un transporteur à propulsion nucléaire américain arrive en Corée du Sud

Un porte-avions américain à propulsion nucléaire est arrivé samedi dans la ville sud-coréenne de Busan. Le navire devrait participer à un exercice trilatéral avec l'armée sud-coréenne et les forces d'autodéfense japonaises.

L'USS Theodore Roosevelt est le premier porte-avions américain à faire escale en Corée du Sud depuis novembre dernier.

Le contre-amiral Christopher Alexander, commandant du Carrier Strike Group Nine de la marine américaine, a tenu une conférence de presse à bord du porte-avions en compagnie d'un haut responsable de la marine sud-coréenne.

M. Alexander a déclaré que le navire rejoindrait le nouvel exercice trilatéral appelé « Freedom Edge », afin d'améliorer l'interopérabilité.

L'exercice a été confirmé par les chefs de la défense des trois pays lors des discussions du 2 juin.

Le responsable sud-coréen a déclaré que les exercices seraient menés non seulement en mer, notamment en immersion, mais également dans le ciel.

Plusieurs médias sud-coréens rapportent que l’exercice aura lieu la semaine prochaine. Selon l'agence de presse Yonhap il s’agit d’un avertissement, de la part des trois pays concernés, à l’heure où la Corée du Nord et la Russie approfondissent leurs liens.