Le gouvernement japonais met à jour sa feuille de route pour une "coexistence harmonieuse" avec les ressortissants étrangers

Le gouvernement japonais a adopté de nouvelles mesures visant à créer un meilleur environnement pour les ressortissants étrangers qui souhaitent vivre et travailler dans le pays.

Cette décision fait suite à l'adoption d'un projet de loi visant à lancer un nouveau programme de formation pour les travailleurs étrangers. L'objectif est de permettre aux stagiaires d'acquérir le statut de "travailleurs qualifiés spécifiés" en trois ans, en principe.

Le gouvernement a tenu une réunion des ministres concernés vendredi. Ils ont révisé une feuille de route jusqu'à l'exercice 2026 pour réaliser ce qu'ils appellent une "société de coexistence harmonieuse" avec les ressortissants étrangers.

La nouvelle feuille de route stipule que les futurs stagiaires étrangers devraient bénéficier d'un soutien pour étudier le japonais avant leur arrivée.

Elle invite les entreprises qui acceptent des stagiaires à rechercher des moyens de les aider activement à améliorer leurs compétences linguistiques.

Le gouvernement mettra également en place le système nécessaire pour garantir le bon fonctionnement du nouveau programme de formation.