Le Japon prolonge d'un an la mission onusienne des FAD au Soudan du Sud

Le gouvernement japonais a décidé de prolonger d'un an le déploiement du personnel des Forces d'autodéfense (FAD) dans le cadre de l'opération de maintien de la paix des Nations Unies au Soudan du Sud.

La décision a été prise vendredi en Conseil des ministres. Le mandat expirait à la fin du mois.

Le Japon envoie des personnels des FAD au quartier général de la mission au Soudan du Sud. Ils travaillent sur la sécurité et le développement des infrastructures depuis que le pays est devenu indépendant en 2011 au terme d’une longue guerre civile.

En avril, le Japon a également envoyé des officiers supérieurs dans ce pays africain pour mettre en place des formations réservées au personnel venu d'autres pays.

Le ministre de la Défense Kihara Minoru a expliqué aux journalistes qu'il était important que le Japon continue d'envoyer du personnel pour soutenir les efforts de paix des Nations unies. Il a ajouté que Tokyo contribuerait à la paix et à la stabilité au Soudan du Sud.