Le Japon autorisera les stagiaires techniques étrangers à prodiguer des soins infirmiers à domicile

Le ministère japonais de la Santé et de la Protection sociale a décidé d'autoriser les étrangers inscrits à des programmes de formation technique et certains travailleurs qualifiés à fournir des soins infirmiers à domicile, afin de répondre à la grave pénurie de soignants dans le pays.

À l'heure actuelle, un nombre limité d'étrangers certifiés comme soignants sont autorisés à fournir des soins infirmiers à domicile, qui sont effectués par un seul travailleur. En effet, il leur est difficile d'obtenir de l'aide ou des conseils de la part des autres membres du personnel.

Les stagiaires techniques étrangers et les travailleurs qualifiés spécifiés ayant un statut de résident ne sont pas autorisés à s'engager dans l'industrie.

Un comité du ministère a approuvé mercredi un projet visant à leur permettre de devenir soignants à domicile s'ils remplissent certaines conditions.

Plus précisément, les candidats devront suivre une formation d'initiation aux techniques de prestation de soins.

Les employeurs devront également les former aux modes de vie et aux moyens de communication japonais, et demander à leur personnel d'accompagner les stagiaires pour une pratique concrète pendant une certaine période.

Des responsables du ministère se rendront chez les employeurs pour vérifier si les personnes sont correctement formées et lanceront un service de consultation pour les soignants étrangers afin de prévenir et de lutter contre un éventuel harcèlement.