Une représentante de l'UNICEF en visite à Tokyo qualifie le conflit de Gaza de « guerre contre les enfants »

Une haute responsable de l'agence des Nations unies pour l'enfance, en visite au Japon, a qualifié le conflit de Gaza de « guerre contre les enfants » et a appelé à un cessez-le-feu immédiat pour les sauver.

Adele Khodr, directrice régionale du bureau de l'UNICEF au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, s'est adressée aux journalistes lundi à Tokyo.

Elle a indiqué qu'environ 37 000 enfants souffrent de malnutrition grave en raison d'une pénurie alimentaire, et qu'environ 17 000 sont confrontés à des risques d'exploitation et de maltraitance après avoir perdu leurs parents ou d'autres tuteurs.

Mme Khodr a déclaré que le conflit était une guerre contre les enfants, soulignant que chaque fois qu'il y a une attaque, des enfants sont tués parce que la population de Gaza est très jeune et se trouve sur une très petite superficie.

Elle a également qualifié l'enclave de cimetière pour enfants et a déclaré que « la situation est vraiment très mauvaise ».

Elle a ajouté que si les enfants blessés avaient été envoyés dans des hôpitaux équipés de matériel médical, leur vie aurait pu être sauvée et nombre d'entre eux n'auraient pas été amputés

Mme Khodr a insisté sur la nécessité d'un cessez-le-feu. Elle a déclaré que tant que la guerre continue, il n'est pas possible de parler du transport de fournitures ou de planifier quoi que ce soit.