Les dirigeants mondiaux discutent ce week-end du plan de paix ukrainien

Plusieurs dirigeants mondiaux se réunissent samedi et dimanche dans la station balnéaire suisse de Burgenstock pour discuter d'un plan de paix pour l'Ukraine.

Le gouvernement suisse a annoncé vendredi que des délégués de 100 États et organisations y participeront, y compris le groupe des nations émergentes connues collectivement sous le nom de Sud global.

Un projet de déclaration commune dont a pris connaissance la NHK fait référence à trois des dix points du plan de paix, qui a été proposé par l'Ukraine. Il s'agit de la sécurité des centrales nucléaires, de la sécurité alimentaire, de la libération de tous les prisonniers et du retour des enfants déportés en Russie.

Le projet ne mentionne pas le retrait des forces russes ni le rétablissement de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, apparemment par égard pour les pays participants qui attachent de l'importance aux liens amicaux avec Moscou.

L'Ukraine fera probablement tout son possible pour obtenir une déclaration commune afin de mettre en évidence l'unité et de faire pression sur la Russie.