Joe Biden et Volodymyr Zelenskyy signent un accord de sécurité pour équiper et former les troupes ukrainiennes

Le président états-unien Joe Biden et le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy ont discuté des moyens de renforcer la sécurité de l'Ukraine. Ils ont signé jeudi, en marge du sommet du G7 en Italie, un accord visant à équiper et à former les forces ukrainiennes au cours des dix prochaines années.

Les dirigeants ont déclaré que cet accord permettra aux Ukrainiens de répondre aux menaces actuelles et futures. Ils ont ajouté qu'il servirait de « pont » vers une éventuelle adhésion de l'Ukraine à l'OTAN.

M. Biden a déclaré qu'une paix durable devait être garantie par la capacité de l'Ukraine à se défendre aujourd'hui et à dissuader toute agression « à tout moment dans l'avenir ».

M. Zelenskyy a déclaré qu'il était très important que tous les Ukrainiens et tous les Européens sachent qu'il n'y aurait « pas de déficit de sécurité » en Europe, ce qui, selon lui, « incite l'agresseur à la guerre » et rend l'avenir incertain.

Les États-Unis ont fourni à l'Ukraine toute une série d'équipements militaires de pointe, notamment des systèmes de missiles Patriot. Ils prévoient d'aider les Ukrainiens à transformer leur « architecture de défense aérienne » en une architecture plus moderne. Les deux parties souhaitent collaborer avec des entreprises privées dans le cadre de ces efforts et de la production d'obus d'artillerie, de drones et d'autres armes.

Les forces états-uniennes et d'autres alliés prévoient d'entraîner les soldats ukrainiens lors d'exercices aux États-Unis et, lorsque « les conditions le permettront », ils espèrent effectuer certains exercices en Ukraine.

Quinze pays, dont le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne, ont déjà signé des accords similaires avec l'Ukraine.