La Corée du Sud tire des coups de semonce alors que des soldats nord-coréens traversent momentanément la frontière

L'armée sud-coréenne rapporte que ses troupes ont tiré des coups de semonce dimanche, lorsque des soldats nord-coréens ont momentanément franchi la ligne de démarcation militaire entre les deux pays. Plus de 10 soldats nord-coréens auraient franchi la frontière terrestre par erreur.

Mardi, l'état-major interarmées a déclaré que l'incident s'était produit peu après midi dimanche. Les soldats nord-coréens seraient immédiatement retournés sur leur territoire, après les messages d'avertissement et les tirs de semonce de l'armée sud-coréenne.

D'après des sources proches de l'armée sud-coréenne, les soldats nord-coréens portaient des pioches et des outils. Ils semblaient avoir participé à quelque activité dans la zone démilitarisée, et auraient franchi la ligne par mégarde.

L'état-major interarmées a indiqué aux journalistes que le site était une zone boisée et que les panneaux indiquant l'emplacement de la ligne de démarcation militaire n'étaient pas clairement visibles. L'armée estime donc que les soldats nord-coréens n'ont pas intentionnellement passé la frontière.