Sondage NHK : 80 % des interrogés craignent l'impact de la baisse du taux de natalité

Le dernier sondage de la NHK indique que plus de 80 % des personnes interrogées ont un sentiment de crise face à l'impact que pourrait avoir sur la société la baisse du taux de natalité au Japon.

La NHK a mené une enquête téléphonique aléatoire entre vendredi et dimanche. Elle a recueilli les réponses de 1192 personnes, soit 49 % des individus ciblés.

Le gouvernement a publié des statistiques la semaine dernière, qui montraient que l'indice de fécondité pour l'ensemble du pays est tombé à 1,20 en 2023. Il s'agit du taux le plus bas recensé depuis 1947, date des premières données disponibles. Ce chiffre représente le nombre moyen d'enfants par femme.

Selon le sondage, 54 % des personnes interrogées ont un grand sentiment de crise face à l'impact social de la baisse du taux de natalité, tandis que 31 % déclarent qu'elles ressentent modérément la crise. 6 % ne sont pas vraiment alarmées, et 2 % ne s'inquiètent pas du tout.