Les universités nationales japonaises au bord du gouffre financier

L'Association japonaise des universités nationales affirme que la hausse des prix et la faiblesse du yen ont poussé leur situation financière à la limite. Elle appelle à la compréhension et demande une augmentation des subventions gouvernementales.

La JANU a fait une déclaration urgente lors d'une conférence de presse vendredi. L'association compte 86 universités nationales parmi ses membres.

Les subventions pour frais de gestion distribuées aux universités nationales par le gouvernement japonais ont diminué. Ces dernières années, la hausse des prix et la faiblesse du yen ont entraîné une réduction substantielle des budgets des universités.

La JANU a déclaré que les universités se sont efforcées de maintenir et d'améliorer le niveau élevé des activités d'éducation et de recherche en augmentant les revenus provenant d'autres sources externes, ajoutant que les limites étaient atteintes. L'association en appelle à la compréhension et au soutien du gouvernement, des municipalités, de l'industrie et de la population.

Les subventions gouvernementales accordées aux universités nationales pour l'exercice 2024 s'élèvent à environ 1800 milliards de yens, soit 6,9 milliards de dollars. Cela représente une baisse de plus de 160 milliards de yens, soit 13 %, par rapport à il y a 20 ans.