Japon : excédent record de la balance des opérations courantes en avril

Le Japon a affiché le plus gros excédent de sa balance courante jamais enregistré pour le mois d'avril. Le record a été établi alors que la hausse des taux d'intérêt à l'étranger et la faiblesse du yen ont fait grimper les revenus d'intérêts que les sociétés gagnent sur leurs avoirs obligataires.

Lundi, le ministère des Finances a fait savoir que l'excédent était de 2050 milliards de yens, soit environ 13 milliards de dollars. Il s'agit du chiffre le plus élevé pour un mois d'avril depuis 1985, lorsque des données comparables sont devenues disponibles.

Le mois d’avril a également marqué le 15e mois consécutif d'excédent.

La balance courante est un indicateur important du commerce et des investissements du pays avec le reste du monde.

Le revenu primaire a augmenté de plus de 800 milliards de yens par rapport au même mois de l'année dernière, pour atteindre plus de 3800 milliards de yens, soit environ 24 milliards de dollars.

Il comprend les dividendes que les entreprises japonaises reçoivent de leurs filiales étrangères, ainsi que les revenus d'intérêts sur les obligations.

La balance des voyages était excédentaire à hauteur de 446,7 milliards de yens, soit environ 2,8 milliards de dollars, un phénomène qui s’explique par l'augmentation du nombre de touristes étrangers. Il s'agit du montant le plus élevé en yens depuis le début des premières statistiques en 1996.

Dans le même temps, le déficit commercial s'est creusé de plus de 3,2 milliards de dollars par rapport à l'année précédente pour atteindre 661,5 milliards de yens, soit 4,2 milliards de dollars, la hausse des prix du pétrole brut ayant fait grimper la valeur des importations.