Un rapport sur le séisme dans la péninsule de Noto appelle à l'utilisation de drones pour améliorer la réponse aux catastrophes

Un rapport du gouvernement japonais appelle à l’utilisation de technologies avancées telles que des drones pour améliorer la réponse aux catastrophes.

Un rapport d'un groupe de travail gouvernemental publié lundi analyse la manière dont les autorités ont réagi au puissant tremblement de terre qui s’est produit le 1er janvier dernier dans la péninsule de Noto.

Le document fait état de retards dans l'évaluation des dégâts et l’acheminement de l’approvisionnement, en partie parce que le séisme s'est produit peu avant le coucher du soleil. Il ajoute que les routes ont également été coupées dans la péninsule.

Le rapport énumère les mesures visant à améliorer les réponses aux catastrophes. Il s’agit notamment de la collecte d’informations sur les zones touchées 24 heures sur 24 et l’utilisation de technologies de pointe, des drones hautes performances capables de transporter du matériel entre autres. Le rapport précise également que les procédures de réparation des routes devraient être définies au préalable.

Le rapport souligne que le manque d'eau courante pendant des périodes prolongées a affecté les conditions sanitaires dans les abris d'urgence. Il réclame des puits d'urgence, des plans pour sécuriser les toilettes et un système permettant de livrer rapidement des mobil-homes.