L'Ukraine confrontée à des pénuries d'électricité cet été en raison des attaques russes contre des installations énergétiques

L'Ukraine risque d'être confrontée à un été difficile, marqué par de graves pénuries d'électricité, alors que les Russes continuent d'attaquer des installations énergétiques à l'aide de missiles et de drones.

Le premier ministre ukrainien Denys Shmyhal a déclaré à la presse locale vendredi que seuls 27 % des centrales thermiques du pays étaient encore en mesure de fonctionner correctement.

Le PDG de l'entreprise publique ukrainienne Ukrenergo a révélé que les dommages subis par les centrales électriques sont plus importants en 2024 que l'année dernière.

Selon la presse locale, la pénurie d'électricité va encore s'aggraver pendant l'été.

L'Institut international de sociologie de Kyiv, une société ukrainienne de sondage d'opinion, a publié les résultats de son enquête menée en mai, dans laquelle le taux de popularité du président Volodymyr Zelenskyy s'élevait à 59 %.

En mai 2022, peu après le début de l'invasion russe, son taux de popularité était de 90 %.

Le cabinet a déclaré que de nombreux Ukrainiens continuent de faire confiance à M. Zelenskyy, mais que le taux de popularité est en baisse.

Selon cette enquête, la population estime que le fardeau de la guerre est injuste et que la lutte contre la corruption n'a pas suffisamment progressé.

Le président russe Vladimir Poutine a affirmé dans son discours de vendredi que M. Zelenskyy avait perdu sa légitimité à la suite de la non-tenue de l'élection présidentielle prévue en mars.

La Russie a cherché et cherche toujours à nuire à la crédibilité de M. Zelenskyy auprès des Ukrainiens, espérant, semble-t-il, que cela conduira à un changement de leadership.