Chine : nombre record d'étudiants pour l'examen national d'entrée à l'université

En Chine, un nombre record de lycéens ont passé l'examen national d'entrée à l'université qui a débuté vendredi, dans tout le pays.

Selon le ministère chinois de l'Éducation, plus de 13,4 millions de candidats se sont inscrits à l'examen de deux jours cette année, soit une augmentation de 510 000 étudiants par rapport à 2023.

Des cas de fraudes à l'examen national ont été signalés au fil des années, car le résultat serait décisif pour l'avenir des participants.

Les médias chinois affirment qu'un système anti-fraude, via l'intelligence artificielle, a été mis en place pour la première fois afin de détecter tout comportement suspect des candidats.

La jeunesse chinoise est confrontée à une concurrence féroce sur le marché du travail, et même les diplômés universitaires ont du mal à trouver un emploi, dans un contexte d'incertitude économique croissante.

De plus en plus de lycéens visent les établissements et les universités susceptibles de les avantager dans leurs futures recherches d’emploi.

La proportion de lycéens chinois accédant aux universités ou à d’autres établissements d’enseignement supérieur est en progression. Elle est passée de 30 % en 2012 à 60,2 % l’année dernière. Les dépenses des ménages consacrées à l'éducation ont également augmenté.

Selon le Bureau national chinois des statistiques, les parents dépenseront plus de 63 000 dollars pour élever leurs enfants, jusqu'à l'âge de 17 ans. Ce montant inclut les frais de scolarité.