Les garde-côtes japonais envisagent d'acquérir leur plus grand navire de patrouille

La NHK a appris que les garde-côtes japonais envisageaient d'acquérir un nouveau navire de surveillance, bien plus grand que tous ceux qu'ils ont jamais utilisés.

Des sources proches du dossier affirment que le navire serait capable de transporter des dizaines de canots pneumatiques rapides, ainsi que trois hélicoptères.

Le navire devrait inclure des capacités permettant une coordination avec d’autres patrouilleurs. Il servirait de de base de commandement pendant les missions.

Les sources ajoutent que les garde-côtes envisagent d'utiliser le bâtiment pour des opérations autour des îles Senkaku en mer de Chine orientale, pour transporter des résidents en cas d'urgence et pour des interventions en cas de catastrophe, entre autres.

Le navire devrait disposer de nombreux canots pneumatiques au cas où il faudrait réagir à un déploiement d'embarcations dépassant les capacités des garde-côtes.

Un financement de plusieurs centaines de milliers de dollars a été sécurisé dans le budget pour l'exercice 2023 des garde-côtes. Il a permis de commanditer auprès d'une société privée une étude de la structure de base du navire avant qu'un projet de conception ne soit élaboré.

Les garde-côtes ont reçu un rapport de la société en mars. Ils souhaiteraient également que le navire puisse accueillir jusqu'à 1500 passagers et transporter des conteneurs.

Selon les sources, l'objectif est une mise en service au cours de l’exercice 2029. Un deuxième bâtiment similaire serait envisagé.