Un navire sud-coréen mène une probable étude marine dans la ZEE japonaise au sud de Takeshima

Le gouvernement japonais affirme qu'un navire de recherche sud-coréen a été découvert en train d'effectuer ce qui semble être une étude marine dans la zone économique exclusive du Japon, au sud des îles Takeshima.

La Corée du Sud contrôle ces îles. Le Japon les revendique.

Le ministère des Affaires étrangères japonais indique que le navire a été repéré en train de déposer ce qui ressemblait à un câble dans les eaux de la zone de la mer du Japon vers 14 heures jeudi. Il ajoute que la Corée du Sud n'a pas déposé de demande préalable pour cette activité.

Le chef du bureau des affaires asiatiques et océaniennes du ministère, Namazu Hiroyuki, a convoqué un diplomate de haut rang de l'ambassade de Corée du Sud à Tokyo pour protester contre les actions du navire et demander un arrêt immédiat.

Une protestation similaire a été déposée par l'ambassade du Japon à Séoul auprès du ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Le gouvernement japonais maintient que les îles font partie intégrante du territoire japonais. Il affirme que la Corée du Sud les occupe illégalement.