L'OMS annonce la première infection humaine par la grippe aviaire H5N2

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le premier cas dans le monde d'infection humaine par le virus de la grippe aviaire H5N2.

Mercredi, l'agence de santé des Nations unies a fait savoir qu'un résident mexicain de 59 ans avait été hospitalisé et était décédé en avril après avoir développé des symptômes comprenant de la fièvre et des essoufflements.

L'OMS indique que les autorités sanitaires mexicaines avaient effectué une analyse détaillée des échantillons prélevés sur le patient et confirmé le sous-type H5N2.

Le virus H5N2 n’avait jamais été détecté chez l’humain auparavant.

Le patient décédé souffrait vraisemblablement de plusieurs affections sous-jacentes.

L'OMS a déclaré qu'aucun autre cas d'infection humaine par le sous-type H5N2 n'a été signalé et estime que le risque actuel pour la population générale est faible.

La source d’exposition au virus dans le cas de la personne décédée serait actuellement inconnue. Les autorités sanitaires mexicaines poursuivent leur enquête.

Les chiffres de l'OMS montrent que plus de 800 cas d'infection humaine par un autre sous-type de grippe aviaire, le H5N1, ont été confirmés depuis 2003, principalement en Asie et en Afrique. Plus de 460 infections auraient conduit à la mort.