L'alliance de Narendra Modi remporte la majorité aux élections indiennes, ouvrant la voie à son troisième mandat

Le premier ministre indien Narendra Modi a déclaré sa victoire aux élections générales du pays après que son alliance a obtenu la majorité à la Chambre basse. Mais son propre parti est loin d’avoir obtenu une majorité unipartite.

Le dépouillement des votes a commencé mardi. La Commission électorale indique que les 543 sièges ont été déclarés mercredi matin, heure locale. L'alliance dirigée par le parti Bharatiya Janata de Narendra Modi a remporté 293 sièges.

La coalition au pouvoir devrait entamer d’urgence des négociations pour maintenir l’administration Modi pour un troisième mandat. Cependant, le parti BJP de M. Modi a été considérablement réduit à 240 sièges.

D’un autre côté, une alliance d’opposition a considérablement augmenté ses sièges, malgré ce que prédisaient les sondages à la sortie des urnes.

Les analystes soulignent que les électeurs, principalement dans les zones rurales, sont mécontents de l'aggravation des disparités économiques et de celle du chômage, exacerbées pendant le mandat de Narendra Modi malgré une forte croissance économique.