La Corée du Sud décide officiellement de suspendre totalement le pacte militaire avec la Corée du Nord

Le gouvernement sud-coréen a officiellement décidé de suspendre totalement un accord militaire visant à apaiser les tensions avec la Corée du Nord. L'accord a été signé par la précédente administration sud-coréenne en 2018.

Lors de la réunion du Cabinet mardi, le gouvernement a décidé de suspendre l'accord jusqu'à ce que la confiance mutuelle soit rétablie. Le président Yoon Suk-yeol a ensuite approuvé cette décision.

Cette décision fait suite aux récentes actions provocatrices de la Corée du Nord. Depuis la fin du mois dernier, le Nord a envoyé d'énormes ballons remplis de déchets et d'excréments vers le Sud et a tenté de brouiller les signaux GPS dans la mer Jaune, au large de la côte ouest de la péninsule coréenne.

Des sources du ministère sud-coréen de la Défense affirment qu'elles envisagent de reprendre les entraînements militaires près de la ligne de démarcation séparant les deux Corées et dans les zones autour des îles.

Elles se disent également prêtes à reprendre à tout moment les diffusions de propagande par haut-parleurs vers le Nord, en fonction de la situation.

La Corée du Nord n'a pas réagi depuis que le Sud a confirmé lundi son intention de suspendre l'accord. Mais d'autres provocations de la part du Nord suivront probablement la décision officielle de Séoul.