Le Pentagone pourrait rehausser le rang du chef des forces américaines au Japon

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a laissé entendre que le grade du commandant des forces américaines déployées au Japon pourrait être reclassé. Cette initiative survient au moment où le Japon met en place un commandement opérationnel conjoint pour coordonner ses forces d’autodéfense.

M. Austin s'adressait lundi aux journalistes à Singapour.

Un journaliste a évoqué un accord conclu lors d'un sommet bilatéral en avril pour améliorer la structure de commandement et de contrôle des forces américaines et japonaises, et a demandé quelle serait la structure idéale.

M. Austin a répondu qu'ils « évaluaient » le possible déploiement d’un commandant quatre étoiles au Japon, mais n'avaient aucune annonce à faire à ce sujet.

Les forces américaines au Japon sont actuellement dirigées par un commandant ayant le grade de lieutenant général. Un responsable ayant le grade de général est autorisé à exercer le commandement opérationnel.

Cette décision intervient au moment où le Japon s'efforce de mettre en place un commandement opérationnel conjoint permanent de ses forces d'autodéfense terrestres, maritimes et aériennes d'ici la fin mars de l'année prochaine.

Le Pentagone a, entre autres, étudié des plans pour déterminer où déployer un commandant du même grade que celui du Japon.

Ces plans font apparemment partie de la stratégie de renforcement de la coordination du commandement et du contrôle entre les forces américaines au Japon et les FAD.