Cérémonie à Tokyo pour les victimes de l'incident de la place Tiananmen

Une cérémonie a été organisée à Tokyo en mémoire des personnes mortes lors de la répression meurtrière contre les manifestants prodémocratie sur la place Tiananmen à Pékin il y a 35 ans.

Lundi soir dans l'arrondissement de Chiyoda à Tokyo, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées pour l'occasion, dont des militants japonais des droits de l'Homme et des personnes originaires de Chine ou de Hongkong.

Une miniature de la Déesse de la démocratie, statue érigée sur la place Tiananmen lors des manifestations et inspirée de la Statue de la Liberté, ornait le lieu.

Des bougies ont également été disposées pour former le nombre « 8964 », souvent associé à la date du 4 juin 1989.

Dong Peng, dont la sœur aînée avait participé aux manifestations il y a 35 ans a expliqué qu'il ne pouvait pas tolérer la tentative de Pékin d'effacer ce qu'il s'était passé.

Alric Lee, originaire de Hongkong, a dit qu'il comprenait ce que les Chinois ressentaient à l'époque, à présent qu'il n'y a plus de liberté sur le territoire depuis l'entrée en vigueur de la loi sur la sécurité nationale.