Japon : lancement d'une campagne de financement pour la restauration d'un film policier de 1954

Une société cinématographique japonaise a lancé une campagne de financement participatif afin de collecter des fonds pour la restauration d'un film de 1954 mettant en scène le célèbre détective de fiction Kindaichi Kosuke.

La campagne a débuté lundi et concerne le film « Akuma ga Kitarite Fue wo Fuku », qui signifie « Le diable vient jouer de la flûte ». Le film a été perdu pendant des décennies.

Le professeur Yamaguchi Tadayoshi de l'université Nishogakusha de Tokyo a retrouvé le film de 16 millimètres en janvier. La pellicule a été remise à la Toei, le studio qui l'a produite.

La société a déjà commencé à réparer le film endommagé et gondolé. Elle estime que la restauration coûtera 25 500 dollars.

L'entreprise dit espérer récolter 1 954 427 yens, soit environ 12 500 dollars. L'objectif a été fixé par rapport à la date de sortie originale du film, le 27 avril 1954.

Le film est basé sur un roman policier du célèbre écrivain Yokomizo Seishi. Sa série Kindaichi a souvent fait l'objet de films, chaque fois avec des acteurs à succès dans le rôle du détective.

La version de 1954 mettait en scène Kataoka Chiezo, un acteur très connu à cette époque. On le voit jouer des scènes d'action en costume.

Un représentant de la Toei, Nashida Hiiro, a déclaré que la société souhaitait collaborer avec les nombreux fans de Yokomizo Seishi et de Kindaichi Kosuke pour restaurer ce chef-d'œuvre datant de ce que l'on appelle l'âge d'or du cinéma japonais.

La société prévoit d'organiser une projection à Tokyo en janvier prochain pour ceux qui auront contribué à la campagne.