Scrutin législatif en Inde : l'alliance de M. Modi devrait remporter la majorité

En Inde, les élections législatives ont pris fin samedi. Les médias locaux ont publié les résultats des sondages à la sortie des urnes. L'alliance du premier ministre indien Narendra Modi semble en bonne voie pour s’assurer la majorité parlementaire indispensable à son maintien au pouvoir.

Le dernier tour des élections en sept phases, le plus grand au monde avec près d'un milliard d'électeurs potentiels, s'est terminé samedi. Le vote a eu lieu dans 543 circonscriptions électorales.

Narendra Modi dirige le parti au pouvoir Bharatiya Janata, ou BJP, et brigue un troisième mandat de premier ministre. Le parti a décroché la majorité des sièges lors des précédentes législatives de 2019, et la coalition au pouvoir a remporté près des deux tiers des sièges.

Selon les sondages des médias, à la sortie des urnes, cette dynamique devrait à nouveau prévaloir.

Les partis d’opposition déplorent le fait que les résultats des sondages ne reflètent pas correctement le vote réel.

Durant le scrutin, le bloc au pouvoir s'est concentré sur la popularité de M. Modi pour élargir son soutien. Il a estimé que son puissant leadership avait conduit à la croissance économique du pays.

L'opposition visait à convaincre les électeurs critiques à l'égard du premier ministre, en affirmant que le chômage des jeunes et les disparités économiques avaient commencé à s’aggraver sous son administration.

Le dépouillement des votes se déroulera mardi, dans tout le pays.