Les négociations de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas sont au point mort alors que les Gazaouis attendent de l'aide

Les forces israéliennes ont déclaré vendredi qu'elles continuaient à progresser dans la lutte contre le Hamas. Elles se sont emparées d'une zone clé le long de la frontière entre Gaza et l'Égypte, et ont progressé dans le centre de Rafah. Les pourparlers sur le cessez-le-feu sont dans l'impasse et les deux parties se renvoient la responsabilité de l'absence de progrès.

Les dirigeants du Hamas ont déclaré jeudi dans un communiqué qu'ils étaient prêts à conclure un « accord complet », y compris à libérer les otages saisis en octobre, si Israël mettait fin à l'offensive. Toutefois, selon les médias israéliens, les responsables du Hamas ont déclaré qu'ils n'accepteraient pas de mettre fin à la guerre en échange des otages.

Les combats à Rafah ont entraîné une baisse significative de l'aide entrant dans l'enclave. Des responsables israéliens ont déclaré vendredi que 600 camions de fournitures attendaient d'être pris en charge du côté gazaoui du point de passage de Kerem Shalom.

Toutefois, les travailleurs humanitaires affirment qu'il reste encore beaucoup à faire.