Le gouvernement débloque 330 millions de dollars pour la reconstruction de la péninsule de Noto

Le gouvernement japonais va fournir des centaines de millions de dollars au département d'Ishikawa pour soutenir les efforts de reconstruction, cinq mois après le puissant tremblement de terre survenu le jour du Nouvel An dans la péninsule de Noto.

Les agriculteurs de la ville de Wajima plantent actuellement le riz. À la mi-mai, ils avaient fini de réparer les canaux d'irrigation endommagés par le séisme.

Mais Ura Tsuneo affirme que des problèmes subsistent. Cet agriculteur a dû procéder à un nivellement des rizières car le séisme avait créé des différences de niveaux. D'après lui, les semis devraient prendre environ un mois de plus que d'habitude.

Le gouvernement a décidé vendredi lors d'une réunion du groupe de travail sur la catastrophe de débloquer 330 millions de dollars qui seront versés à un fonds de reconstruction mis en place par le département d'Ishikawa. L'argent est prélevé sur les recettes fiscales destinées aux besoins particuliers des autorités locales.

Ce montant dépasse l'aide fournie après le tremblement de terre de Kumamoto en 2016. Elle avait avoisiné les 325 millions de dollars.