Le gouvernement japonais débloque 330 millions de dollars pour la reconstruction d'Ishikawa

Le gouvernement japonais va fournir une aide financière de plus de 300 millions de dollars pour la reconstruction des zones sinistrées par le tremblement de terre du Nouvel An dans le département d'Ishikawa.

Le gouvernement a pris cette décision vendredi lors d'une réunion du groupe de travail sur le tremblement de terre dans la péninsule de Noto. Le premier ministre Kishida Fumio et le ministre de la Gestion des catastrophes Matsumura Yoshifumi étaient présents.

Les autorités vont octroyer 52 milliards de yens, soit près de 330 millions de dollars, à un fonds de reconstruction qui sera mis en place par le département d'Ishikawa. L'argent proviendra des recettes fiscales allouées aux besoins particuliers des collectivités locales.

Le fonds devrait être utilisé pour réaliser de manière flexible des projets nécessaires tels que la reconstruction de logements et la remise en service des infrastructures.

Des fonds similaires seront alloués aux départements de Niigata et de Toyama, qui ont subi des dégâts dus à la liquéfaction des sols provoquée par le séisme.

M. Kishida a expliqué que le niveau de soutien à Ishikawa avait été défini après avoir examiné la situation dans six villes de la péninsule de Noto particulièrement touchées par le séisme.

D'après lui, ces municipalités ont une population vieillissante et de faibles moyens financiers. Il a ajouté que le gouvernement travaillerait dur pour ramener les personnes affectées chez elles, pour les aider à retrouver leur emploi et pour encourager une reconstruction créative.