Un salon de l'alimentation organisé en Thaïlande met en avant les produits à base de plantes

Un important salon de l'alimentation en Asie du Sud-Est se déroule actuellement près de Bangkok. Plus de 3000 professionnels de ce secteur, originaires de 50 pays du monde entier, se sont donnés rendez-vous pour cet événement qui se déroule jusqu'à samedi.

De nombreuses entreprises souhaitent promouvoir des alternatives végétales à la viande et aux fruits de mer. Par exemple, le thon préparé à partir de haricots et le bœuf séché à partir de champignons...

Une entreprise locale a reproduit le goût et la texture du crabe en utilisant du jacquier pour son curry jaune, qui est un plat thaïlandais typique.

Selon l'institut de recherche japonais Mitsubishi, le marché mondial des viandes alternatives devrait atteindre environ 76 milliards de dollars états-uniens à partir de 2025, et s'étendre à quelque 880 milliards de dollars en 2050.

Singapour, qui est confronté à des problèmes de sécurité alimentaire, est à la tête du marché avec des investissements actifs des secteurs public et privé.

Des entreprises japonaises spécialisées dans la pêche sont également présentes au salon. Elles font la promotion de la sécurité de leurs produits de la mer, tels que les coquilles Saint-Jacques et les huîtres.

Cette démarche intervient alors que la Chine a suspendu ses importations de produits marins japonais à la suite du rejet d'eau traitée et diluée provenant de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi.