Les ventes mondiales en baisse chez Toyota, Honda et Nissan

Les trois grands constructeurs automobiles japonais, Toyota, Honda et Nissan, ont annoncé une baisse de leurs ventes mondiales en avril, notamment en Chine.

Toyota Motor a vu ses ventes reculer d'environ 797 000 unités. C'est une baisse de 0,5 pour cent par rapport à il y a un an.

Les ventes chez Honda ont chuté de 1,8 pour cent. Et celles de Nissan ont plongé de 5,7 pour cent.

Les échanges commerciaux ont été dynamiques en Europe et sur certains autres marchés. Mais les constructeurs automobiles ont connu des difficultés en Chine, où la transition vers les véhicules électriques s’accélère.

Les constructeurs japonais revoient désormais leurs stratégies sur le plus grand marché automobile mondial.

Les responsables de Honda ont récemment déclaré qu'ils souhaitaient la démission volontaire de travailleurs d'une coentreprise. Ils veulent aussi mettre en service une usine de véhicules électriques dans le pays cette année.

Certains autres constructeurs japonais s’en sont mieux sortis. La croissance des ventes d'une année sur l'autre a été de 1,4 pour cent chez Mazda, de 7,9 pour cent chez Subaru et de 9,9 pour cent chez Suzuki. Mais celles de Mitsubishi ont reculé de 5,3 pour cent et celles de Daihatsu de 33 pour cent.