Le Japon vise à introduire des cellules solaires à « pérovskite » d’ici 2040

Le ministère japonais de l'Industrie se fixera pour objectif d'introduire des cellules solaires à pérovskite de nouvelle génération d'ici l'exercice 2040, alors que la concurrence mondiale pour développer cette technologie s'intensifie.

Un conseil consultatif composé de représentants des secteurs public et privé, comprenant des fabricants de cellules, a tenu sa première réunion mercredi dans le but d’élaborer une feuille de route pour d’atteindre cet objectif.

Il prévoit de discuter des moyens de construire des systèmes de production de masse et de réduire les coûts de fabrication pour aider le gouvernement à mettre en place sa stratégie d'ici l'automne.

On considère que les cellules solaires à pérovskite sont adaptées au Japon, car elles sont fabriquées avec des composés d'iode qui sont disponibles dans le pays.

Ces cellules sont légères et flexibles et peuvent être installées sur les murs de bâtiments, un avantage lorsque l’espace est limité.