Tokyo, Washington et Séoul confirment leur coopération après les lancements de missiles par Pyongyang

Jeudi dans la matinée, de hauts responsables japonais, américains et sud-coréens ont condamné les tirs de missiles balistiques de la Corée du Nord et ont convenu de maintenir une coopération trilatérale pour faire face à cette question.

Hamamoto Yukiya, directeur général adjoint du Bureau des affaires asiatiques et océaniennes du ministère japonais des Affaires étrangères, Jung Pak, le représentant spécial adjoint des États-Unis pour la Corée du Nord, et Lee Jun-il, directeur général de la politique sud-coréenne pour la péninsule coréenne, se sont entretenus au téléphone après les lancements de missiles nord-coréens.

Les trois responsables ont confirmé que le lancement nord-coréen constituait une infraction des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Ils ont fermement condamné la Corée du Nord, qui selon eux, menace la paix et la sécurité de la région et de la communauté internationale. Ils sont convenus de poursuivre leur coopération sur cette question.